Archives de catégorie : Articles (FR)

Appel à communications Colloque EVASCOL Ecole, migration et itinérantes: regards croisés / Call for Papers EVASCOL Conference School, migration, itinerancies: complementary perspectives

Colloque international EVASCOL

5 et 6 avril 2018

INS HEA – 58-60, avenue des Landes – 92150 Suresnes

Conférenciers invités :

• Nathalie Auger, PR sciences du langage, Université Paul-Valéry – Montpellier 3, Praxiling

• Delphine Bruggeman, MCF sciences de l’éducation, Université Lille 3, Profeor-CIREL

• Jean-Paul Payet, PR sciences de l’éducation, Université de Genève, SATIE

Grand témoin :

• Jean-Michel Zakhartchouk, enseignant et formateur, rédacteur aux Cahiers pédagogiques

AAC Colloque EVASCOL

CfC EVASCOL Conference

EVASCOL International conference

5 – 6 April 2018

INS HEA – 58-60, avenue des Landes – 92150 Suresnes – France

Keynote speakers:

• Nathalie Auger, Professor, Language sciences, Univ. Paul-Valéry – Montpellier 3, Praxiling

• Delphine Bruggeman, Associate professor, Educational sciences, Univ. Lille 3, Profeor-CIREL

• Jean-Paul Payet, Professor, Educational sciences, University of Geneva, SATIE

Great witness:

• Jean-Michel Zakhartchouk, Teacher and trainer, Editor at the Cahiers pédagogiques

 

 

 

 

Colloque Mineurs Isolés Étrangers- Pouvoir enfin poser ses valises- 19 Octobre, Paris

Organisé par le Centre Babel et la Ville de Paris, le Colloque intitulé « Mineurs isolés étrangers: Pouvoir enfin poser ses valises » aurait lieu le 19 octobre prochain à l’Hôtel de Ville de Paris. Ce sera l’occasion pour l’OMM de présenter une synthèse des résultats de l’enquête MINAS.

Continuer la lecture de Colloque Mineurs Isolés Étrangers- Pouvoir enfin poser ses valises- 19 Octobre, Paris

Rapport national MINAS France

Nous sommes heureux de vous présenter le rapport national réalisé dans le cadre du projet MINAS financé par l’Union Européenne. Ce rapport, publié en trois versions, résume les résultats principaux d’une enquête menée pendant 18 mois au sein de différents territoires et portant sur l’interprétation de la notion d’Intérêt Supérieur de l’Enfant  (Article 3 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant) lorsqu’elle est appliquée dans les mesures prises à l’égard des mineurs isolés étrangers.

Continuer la lecture de Rapport national MINAS France

Appel à communications- Colloque international « Children and young people on the move: Towards a more precise definition of their best interests »

Le colloque international de clôture du projet européen MINAS (avec participation de l’OMM- Migrinter- CNRS) relatif à la notion d’intérêt supérieur de l’enfant appliquée aux mineurs migrants isolés aura lieu les 19-20 novembre 2015 à Portoroz- Slovénie.

Continuer la lecture de Appel à communications- Colloque international « Children and young people on the move: Towards a more precise definition of their best interests »

Documentaire « Living undocumented » (Vivre sans papiers)

« Living undocumented » (Vivre sans papiers) est un documentaire de 17 minutes qui explore les conditions de vie de plusieurs jeunes migrants sans papiers aux EEUU en illustrant leur réalités, leurs défis et leurs opportunités dans le cadre de leurs études et au delà.  Il présente 6 DREAMers (en référence aux potentiels bénéficiaires de la Loi DREAM aux États Unis*) qui expriment les réalités et conséquences des politiques migratoires nord-américaines dans las vie des jeunes sans-papiers.

Continuer la lecture de Documentaire « Living undocumented » (Vivre sans papiers)

Festival Mineurs en Exil – 1ère édition – 19-20-21/09/2014

La Plateforme des Mineurs en exil en co-production avec la Maison de la Création (Laeken, Bruxelles) organise la première édition du Festival ‘Mineurs en Exil’. Ce festival qui durera 3 jours, aura lieu le 19-20-21 septembre 2014. Ce festival concentra sur les milliers des enfants migrants arrivant en Belgique tous les ans. Le programme festif et bien chargé vous propose des expositions, des rencontres multiples, de la musique, du théâtre, de la danse et pleins d’autres manifestations.

Veuillez trouver le programme de ce weekend au lien suivant : http://www.sdj.be/IMG/Festival/ProgrammeMEEfr.pdf

Journée d’études InfoMIE – 16/12/14 – « La Catégorisation des MIE »

L’Association InfoMie organise une journée d’études sur « la catégorisation des Mineurs isolés étrangers » en partenariat avec l’OMM. Cette journée aura lieu le 16 décembre 2014 à la Résidence Internationale de Paris, Salle IBM Bar, 44 Rue Louis Lumière, 7502o Paris. Continuer la lecture de Journée d’études InfoMIE – 16/12/14 – « La Catégorisation des MIE »

IMAJE Santé – Programme de Formation 2015

imaje santé marseille, action santé pour les jeunes,professionnels de santé

L’Espace Santé Jeunes  de Marseille (IMAJE Santé – Information Marseille Accueil Jeunes Ecoute Santé) a dévoilé son programme de formation pour 2015. Cette formation met l’accent sur la complexité de la prise en charge des MIE et elle vise, donc, à développer les connaissances juridiques, sociales, psychologiques, sociologiques , à repérer et dépasser les erreurs dans l’accompagnement et à utiliser au mieux les connaissances acquises pour améliorer les prises en charge. Ce programme, organisé en partenariat avec le SAAMÉNA : Service d’Accueil et d’Accompagnement des Mineurs Étrangers Non Accompagnés, compte une multitude d’intervenants, spécialistes dans le domaine des MIE.

Continuer la lecture de IMAJE Santé – Programme de Formation 2015

Rapport de la Fundación Raíces ‘Sólo por estar solo’ (Seulement à cause du fait d’être seul)

Ce rapport présenté en avril 2014 explore les pratiques relatives à la détermination de l’âge concernant les mineurs non accompagnés en Espagne qui subissent des examens médicaux en dépit de la possession d’un passeport ou des documents d’identités délivrés dans leurs pays d’origine. Ce rapport se concentre sur le travail de Ignacio de la Mata, avocat, et défenseur des droits de cette population migrante avant son décès en 2012. D’autres avocats au sein des 3 institutions partenaires auteures de ce rapport (Fundación Raíces, Fundación Abogacía española y MICAP) ont continué le travail de dénonciation des pratiques institutionnelles relatives à la détermination de l’âge des mineurs non accompagnés documentés.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le rapport disponible sur le site web de la Fundación Raíces (en espagnol) : http://www.fundacionraices.org/wp-content/uploads/2014/05/SOLO-POR-ESTAR-SOLO.pdf

1er Séminaire thématique de l’OMM – 21/10/2014 – MSHS Poitiers

L’Observatoire de la Migration des Mineurs organise son premier séminaire thématique intitulé « Mineurs en Migration: Contextes d’origine, questions juridiques et bonnes pratiques d’accueil ». Le séminaire aura lieu le 21 octobre 2014 à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers. L’entrée est libre dans la limite des places disponibles. Continuer la lecture de 1er Séminaire thématique de l’OMM – 21/10/2014 – MSHS Poitiers

La migration des mineurs isolés étrangers en provenance d’Amérique Centrale vers les États-Unis : un phénomène grandissant sans solution simple

Depuis la fin de l’année 2013 et le début de l’année 2014, une forte hausse dans l’arrivée des mineurs isolés étrangers originaires d’Amérique Centrale aux frontières américaines a été constatée. En 2009, 19,418 mineurs isolés étrangers ont franchi les frontières américaines, contre 65,005 entre le 1er octobre 2013 et le 31 août 2014. Cette situation a provoqué la déclaration d’une « situation d’urgence humanitaire » par le Président Obama. Il faut souligner que les États Unis ne sont pas le seul pays touché par ce phénomène, l’afflux de mineurs isolés étrangers concerne également le Mexique, le Panama, le Nicaragua, le Costa-Rica et le Belize.

Dans les statistiques sur cette migration depuis 2009, on peut invariablement observer un nombre important de mineurs arrivant du Mexique. Cependant, à partir d’octobre 2011, on peut apercevoir une forte augmentation des migrations en provenance d’autres pays voisins dont le Salvador, le Honduras et le Guatemala.Désormais, ces quatre pays d’Amérique Centrale concentrent 98% des arrivées de mineurs isolés étrangers aux Etats-Unis (voir figure ci-dessous). 

Un changement important dans la législation nord-américaine sur l’immigration est intervenu en 2008 sous le premier mandat du Président Obama avec la reforme TVPRA (« Trafficking Victim’s Protection Authorization Act »). Par le biais de cette législation les pratiques de l’agence de contrôle aux frontières américaines (« US Customs and Border Protection ») ont été réglementées. Désormais la police aux frontières est obligée d’identifier dans un délai de 48 heures tous les mineurs migrants en provenance des pays non contigus (ceux qui ne sont ni mexicains, ni canadiens). Elle doit notamment identifier la situation du mineur migrant selon 3 questions :

  1. Est ce que le mineur migrant a été victime de la traite ? ;

  2. Est ce que le mineur migrant relève de la protection au titre de l’asile ? ;

  3. Est ce que le mineur migrant accepte de retourner dans son pays d’origine ?

En cas de réponse positive à l’une de ces questions, le mineur migrant doit être placé sous la garde de l’ORR (« Office for Refugee Resettlement ») dans un délai de 72 heures après son identification en tant que mineur isolé étranger. L’ORR est responsable du traitement et de l’hébergement des mineurs isolés étrangers, ses prérogatives sont définies par le « Homeland Security Act » de 2002. Lors de la prise en charge par l’ORR, la procédure de retour est simultanément entamée sous la responsabilité de l’EOIR (« Executive Office of Immigration review »), qui fait partie du Ministère de la Justice (« Departement of Justice »). Pendant la procédure, les mineurs isolés étrangers sont placés sous la tutelle d’un parent ou un membre de la famille ou dans des centres d’accueil en attendant une décision judiciaire qui peut soit ordonner leur retour soit leur accorder l’asile.

Selon l’étude « Children on the Run » publiée par l’UNHCR, les principaux facteurs de départ sont la pauvreté, la violence (criminelle ou domestique), la maltraitance, un manque d’opportunités (études, emplois, opportunités d’avenir en général), l’exploitation et l’enrôlement par des trafiquants (soit volontairement par des moyens frauduleux, soit involontairement). Cette étude s’appuie sur 404 entretiens de mineurs isolés étrangers émigrés vers les États-Unis :

  • 48% de ces mineurs migrants ont subi de la violence ou des menaces de la part de groupes criminels dans leurs pays d’origine (gangs, cartels, acteurs étatiques) ;

  • 22% de ces mineurs migrants ont subi de maltraitance de la part de leurs parents ou tuteurs ;

  • 39% des mineurs migrants originaires du Mexique ont été recrutés ou exploités par des organisations de trafiquants ;

  • 81% de ces mineurs migrants ont cité le regroupement familial ou la recherche de meilleures conditions de vie comme facteur explicatif de leur migration.

À cause de la complexité des facteurs expliquant la migration des mineurs, il n’existe pas réellement de solutions simples à ce phénomène. Dans son rapport « Children on the Run » déjà cité, le UNHCR recommande aux gouvernements des États concernés de reconnaître les nouvelles formes de déplacement qui sont en train d’émerger dans les pays de l’Amérique Centrale et par conséquent, les besoins de protection internationale associés ; d’harmoniser les cadres législatifs internationaux et nationaux existants afin de protéger cette population ; et enfin de déterminer les vraies raisons à l’origine de ce phénomène et de répondre aux besoins qui y sont liés.

Des articles à lire pour approfondir le sujet 

MIE USA 1 

Jurisprudence de la Cour Suprême espagnole relative aux tests osseux pratiqués aux mineurs migrants

Une importante jurisprudence de la Cour Suprême espagnole a été approuvée vendredi 18 juillet dernier.

La salle civile de la Cour interdit aux autorités espagnoles la pratique de tout examen pour déterminer l’âge dès lors que les mineurs migrants sont porteurs de document d’identité confirmant leur minorité.

Continuer la lecture de Jurisprudence de la Cour Suprême espagnole relative aux tests osseux pratiqués aux mineurs migrants