Tous les articles par Daniel Senovilla-Hernández

Colloque MNA: QUELLE PRISE EN CHARGE ? 29-30 janvier 2021

Vous pouvez trouver ci-dessous le programme final du colloque es mineurs comme les autres ? Approche pluridisciplinaire de la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA). 
 
 
 
Le colloque aura lieu à distance, via un lien qui vous sera envoyé en remplissant ce formulaire.
 
Ce colloque est soutenu par le Laboratoire de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS, USPN, EHESS, CNRS UMR8156, Inserm U997), par l’IUT de Bobigny (USPN), par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), par l’Association française de sociologie (AFS) et le laboratoire MIGRINTER (CNRS- Université de Poitiers).
 
 

INFORME ADIMENA- ASEGURAR EL DERECHO A LA INFORMACION DE LOS MENORES NO ACOMPAÑADOS EN ARAGÓN

El informe del proyecto ADIMENA, colaboración entre el Observatoire de la Migration de Mineurs (Migrinter) et l’Universidad de Zaragoza está en línea en su version española:

https://omm.hypotheses.org/asegurar-el-derecho-a-la-informacion-de-los-m-enores-no-acompañados-adimena-en-aragon

Nuestro reconocimiento  y gratitud al equipo de la Universidad de Zaragoza (Chabier Gimeno, Begoña Heras, Triana Cutillas y Debora T. de Lima) por su trabajo e implicación en este proyecto.

Nuestro agradecimiento al Gobierno de la Comunidad Autónoma de Aragón por su colaboración para la realización de este proyecto.

 

Vient de paraître: Jeunes et MINEURs en mobilité nº 5- paroles de jeunes

Nous avons le plaisir de partager un nouveau numéro (5) de la révue électronique Jeunes et Mineurs en Mobilité.
 
 
Ce numéro est consacré aux contributions- paroles de jeunes migrants qui ont souhaité partager leurs expériences, leurs pensées, leurs souvenirs ou leurs projets en formes de textes, poèmes, photos, dessins.
 
Merci à eux !
 
 

« L’attente subie par les Mineurs non accompagnés dans le departement de la VIENNE », publication projet REMIV

Le projet REMIV est un projet de recherche action collaborative piloté par la Maison des Trois Quartiers de Poitiers en partenariat avec le laboratoire Migrinter (CNRS- Université de Poitiers).

Attente MNA projet REMIV

La publication, disponible sur le lien ci-dessus, présente les résultats du projet pour la période 2017-2019.

 

 

Communications d’Adelina MIRANDA et DANIEL SENOVILLA lors de la JE sur les experiences de MIGRATIOn, UNiversite de poitiers, octobre 2019

Journées d’étude internationales « Expériences de migration en contexte de violence ou quand raconter devient impossible. Approche comparée France-Québec pour un dialogue entre migrants, praticiens et chercheurs » 17-18 Octobre 2019 Faculté des Lettres et Langues – Université de Poitiers

https://www.univ-poitiers.fr/journees-detude-internationales-experiences-de-migration-en-contexte-de-violence-ou-quand-raconter-devient-impossible/

Communication d’Adelina Miranda: « Le dicible et l’audible dans les récits autobiographiques »

https://uptv.univ-poitiers.fr/program/experiences-de-migration-en-contexte-de-violence-ou-quand-raconter-devient-impossible/video/51721/le-dicible-et-l-audible-dans-les-recits-autobiographiques/index.html

Communication de Daniel Senovilla: « Créer les conditions pour recueillir les récits des mineurs et jeunes migrants se déclarant mineurs non accompagnés »

https://uptv.univ-poitiers.fr/program/experiences-de-migration-en-contexte-de-violence-ou-quand-raconter-devient-impossible/video/51731/creer-les-conditions-pour-recueillir-les-recits-des-mineurs-et-jeunes-migrants-se-declarant-mineurs-non-accompagnes/index.html

 

 

Parution de « CHEZ MOI ou PRESQUE » de STEPHEN NGATCHEU

Le livre de Stephen Ngatcheu est disponible sur le site d’Éditions Dacres

http://www.dacres.fr/livre_chez_moi_ou_presque.html 

Ouvrage réalisé en partenariat avec le laboratoire MIGRINTER (CNRS, Université de Poitiers) et l’Observatoire de la Migration de Mineurs.

« Après vingt-deux heures d’une navigation abominable, le zodiac, en surcharge, chavire : ainsi quarante personnes vont perdre la vie dans les vagues. Mes derniers souvenirs d’eux seront leurs cris de détresse, la peur sur leurs visages puis les corps qui flottaient sur l’eau. Il est trois heures du matin, nous ne sommes plus que douze, de toutes nationalités et de religions confondues, livrés à nous-mêmes. Aucune embarcation à l’horizon. Il reste quatre femmes, trois enfants et cinq hommes jeunes. »

Stephen Ngatcheu a écrit une sorte d’épopée maigre pour dire la mer, la nuit, les forêts. Il ne raconte pas pour informer, pour communiquer ou pour convaincre, il n’écrit pas pour répondre à des questions ni pour répondre de sa vulnérabilité. Il transmet et il créé. Il écrit comme on écrit, pour vivre plus grand. Odes à la terre d’Afrique, récits d’épreuves initiatiques. Déceptions d’après. Exaltation du trajet, de la vie qui va, de la littérature.

Collection « Ces récits qui viennent »

Dirigée par Stéphane BIKIALO, Marie COSNAY et Daniel SENOVILLA HERNANDEZ
Affiliée à « Littératures de Dacres », la collection « Ces récits qui viennent », se propose d’accueillir des récits autour du processus des migrations. Les acteurs et actrices des migrations auront eux-mêmes la parole. Il s’agira de prendre acte que ces récits peuvent apporter quelque chose de nouveau à la littérature et que la littérature peut apporter à ses auteurs une forme d’expression et de partage non conditionnée par les multiples enjeux de la vie en exil.





DE Facto nº 17- Mineurs en Migration

Malgré la crise du Covid-19, l’Institut Convergences Migrations a choisi de maintenir ouverte une fenêtre sur le monde en publiant ce numéro de De facto consacré à une population particulièrement vulnérable en cette période, les mineurs non accompagnés (MNA). Mais ce numéro devrait être le dernier avant la sortie du confinement, qui empêche la production de nos contenus vidéos. Dans les prochaines semaines, nous proposerons sur nos réseaux sociaux (Twitter et Facebook) une exploration dans les contenus de l’Institut mais également d’autres partenaires.

De facto, 17 | mars 2020

Jeunes en migration,
entre défiance et protection

Sous la responsabilité scientifique de Yasmine Bouagga

La migration des mineurs a pris les dimensions d’une véritable crise ces dernières années. Les « mineurs non accompagnés » (MNA) — migrants de moins de 18 ans, originaires de pays hors de l’Union européenne et qui se trouvent sur le territoire français sans la protection de leurs parents — représentaient 2 555 enfants accueillis à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) en 2012, et 17 022 en 20181. Ces chiffres, en termes absolus, demeurent modestes comparés à la population française, ou même aux flux migratoires. C’est bien à une « crise de l’accueil » que l’on est confronté, mettant à l’épreuve les dispositifs ordinaires de prise en charge. Alors que l’Institut des Migrations initie une recherche en partenariat avec le Conseil Départemental de la Seine Saint-Denis, ce numéro de De Facto offre une vision générale du parcours des jeunes en migration, entre défiance et protection.

Sommaire

 
Pourquoi les jeunes d’Afrique subsaharienne partent-ils ?
Doris Bonnet, anthropologue, et Daniel Delanoë, psychiatre et anthropologue
Lire la suite…
 
Quelle protection pour les mineurs arrivés seuls en Europe ?
Daniel Senovilla Hernández, juriste
Lire la suite…
 
Évaluer des vies « mineures »
Arthur Vuattoux, sociologue, Lisa Carayon et Julie Mattiussi, juristes
Lire la suite…
 
Voyages vers l’Europe
Sarah Przybyl, géographe
Lire la suite…
 
Banksy, l’enfant d’un mètre et le changement climatique 
Francesco Zucconi, spécialiste du cinéma et de la culture visuelle contemporaine
Lire la suite…
 
Deux vidéos sur les mineurs isolés de Migrations en questions
Avec Geneviève Colas et Ophélie Marrel
Lire la suite…
 

Rencontres REMIV- 24-25 mai 2019- Poitiers

Les premières rencontres REMIV (Ressources pour les Mineurs isolés de la Vienne) organisées par la Maison des Trois Quartiers et le laboratoire MIGRINTER (UMR 7301- CNRS- Université de Poitiers) auront lieu les 24-25 mai prochains à la M3Q de Poitiers.

L’entrée est libre dans la limite de places disponibles.

Le programme est disponible sur le lien suivant: ttps://omm.hypotheses.org/files/2019/05/Rencontres-REMIV-24-25-mai-2019.pdf

Étude « PACKING » sur les reseaux de prostitution nigérians- ecpat france

Le projet Packing – Protection of migrants and Asylum seekers
especially Children and women coming from Nigeria and victims of
trafficKING – a pour objectif premier la prévention et l’éradication de la violation des droits humains des migrants et demandeurs d’asile, notamment des enfants et femmes nigérians victimes de traite des êtres humains et particulièrement à des fins d’exploitation sexuelle.

Le rapport en version FR est disponible sur le lien suivant: https://ecpat-france.fr/www.ecpat-france/wp-content/uploads/2019/04/WEB_rapport_nigeria_FR.pdf

Le rapport en version EN est disponible sur le lien suivant: https://ecpat-france.fr/www.ecpat-france/wp-content/uploads/2019/04/WEB_rapport_nigeria_ENG.pdf

Autres publications en lien avec cette étude sont disponibles en ligne: https://www.ifra-nigeria.org/research-programs/packing

Hommage à Jérémie veillat

Le 23 avril 2019 nous avons appris le décès de Jérémié Veillat, 23 ans, étudiant en seconde année du Master Migrations Internationales, qui nous quittait brutalement, victime d’un accident de la route.

Jérémie était un étudiant brillant, curieux, actif et charismatique. Un jeune homme très doué avec des multiples facettes que l’on découvrait progressivement au fil de nos rencontres : il s’intéressait à la musique, au handicap, à l’écologie, à la jardinerie, à l’informatique, à la politique, aux droits de l’homme, etc. Jérémie était une personne engagée dans ses idées, mais également dans ses actes. L’intervention ci-dessous, réalisée au mois de février 2019 dans le cadre des conférences TEDx à Poitiers, illustre parfaitement cette engagement.

Repose en Paix Jérémie. Ton travail et tes nombreuses actions continueront à nous inspirer et à nous donner des forces pour poursuivre tes luttes, qui sont aussi les nôtres