Nos membres

La PEMM est composé des membres de profils et de nationalités différentes. Pour l’année 2014, la Plateforme est composée d’une vingtaine de membres.

Les Profils de nos membres:

  • Andreeva, Martina : Hors La Rue- la France

–>Chargée du programme de protection des mineurs victimes de la traite des êtres humains chez Hors la Rue depuis 2012. Formée à l’Université de Panthéon Sorbonne (Paris I) dans l’Administration Internationale, Martina était également une bénévole aux Médecins du Monde et un stagiaire à la Mission permanente de la Bulgarie auprès de l’ONU (Bureau de Genève) ainsi que la représentation de l’UNCHR en Roumanie.

  • Connolly, Helen : University of Bedfordshire- le Royaume Uni

–> Enseignant chercheur à l’University of Bedfordshire depuis l’achèvement de son doctorat portant sur la situation des mineurs non accompagnés réfugiés au Royaume Uni dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur les droits de l’Enfant.

–> Publications récentes :« Seeing the relationship between the UNCRC and the asylum system through the eyes of unaccompanied asylum seeking children and young people « : in International Journal of Children’s Rights (date à confirmer 2014) // « For A While Out of Orbit: Listening To What Unaccompanied Asylum Seeking and Refugee Children In The UK Say About Their Rights and Experiences In Private Foster Care »:  in British Journal of Adoption and Fostering.(septembre 2014)

–> Rapports récents : avec Kohli, R « By their side and on their side: Reviewing the evidence for Guardianship for separated children in Northern Ireland » : The Northern Ireland Commissioner for Children And Young People, NICCY  (February 2014)// avec Kohli, R, et Beckett, H  « Guardianship for Separated Children: A Review of Law, Practice, and Service Provision in Northern Ireland » : For Northern Ireland Commissioner for Children and Young People, NICCY (February 2014)

  • Di Maio, Antonia : Independent expert- l’Italie

> Experte freelance sur les questions concernant la protection de l’Enfant, la lutte contre le trafic d’enfants ainsi que la migration. Formée à la STOA’ – Istituto di Studi per la Direzione e Gestione di Impresa à  Ercolano (Naples) où elle a obtenu un Master en développement international. Antonia a travaillé avec les organisations de « Save the Children » et la SCEP (« Separated Children in Europe programme ») dans multiples pays européens dont l’Albanie, le Danemark l’Italie, et la Suède. Elle était également un conseiller pour des organismes comme l’OSCE, l’UNCHR et le ECRE (« European Council on Refugees and Exiles »)

  • Fournier, Katja : Service Droit des Jeunes- la Belgique

–> Katja a un Master en sciences politiques et est spécialisée dans l’immigration européenne et le droit d’asile. Elle fait partie de l’équipe de coordination de la  plate-forme des mineurs en exil où elle se concentre sur l’amélioration de l’accès aux droits fondamentaux pour les enfants non accompagnés. Actuellement ses principaux thèmes de travail sont l’identification, la tutelle, des solutions durables et évaluation de la famille dans les pays d’origine.

Entretien avec Katja Fournier sur les Mineurs en exil privés d’accueil contraints d’introduire un recours juridique, publié par RTFB, le 18 juillet 2012:  http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_les-mineurs-en-exil-prives-d-accueil-contraints-d-introduire-des-recours-juridiques?id=7806815

  • Ghymers, Cécile : Independent expert- la Belgique

–> Licenciée en droit de l’Université Catholique de Louvain depuis 2001 et avocat au Barreau de Bruxelles depuis 2002. Depuis le début de sa pratique du métier d’avocat, Cécile s’est impliquée dans le droit des étrangers et plus particulièrement aux droits de l’enfant. Dès 2004 elle s’est dirigée vers la pratique du droit de la jeunesse, principalement au niveau protectionnel et donc vers la défense et la protection des mineurs en danger dépendant du Tribunal de la Jeunesse. Ces deux matières, le droit des étrangers et le droit de la jeunesse l’ont amené petit à petit à s’intéresser plus particulièrement aux mineurs étrangers non accompagnés (MENA) qui nécessitent un accompagnement juridique très spécifique.

Depuis 2006 elle dispense régulièrement diverses formations dans le droit des « MENA », que ce soit pour la formation de futurs tuteurs MENA ou pour des centres d’accueil spécialisés dans l’accueil des MENA ou pour des avocats ou autres professionnels de l’aide à la jeunesse en Belgique.

Depuis 2010 Cécile préside la section des avocats spécialisés dans l’assistance aux mineurs étrangers non accompagnés au sein du Bureau d’Aide Juridique francophone du Barreau de Bruxelles.

–> Publications récentes : « Le séjour des mineurs étrangers non accompagnés enfin consacré dans la loi », Journal du droit des jeunes, édition de février 2012, n° 312, p. 36 à 42. Lien utile : http://www.jdj.be/jdj/archives/JDJB312.pdf

  • Gimeno Monterde, Chabier: Université de Saragosse

–> Docteur en Sociologie et chercheur, il s’est intéressé à la mobilité des jeunes, à leur imaginaire migratoire, aux migrations circulaire de mineurs entre Saragosse et Toulouse, au travail social et à la sociolinguistique.

–> Publication récentes : « Recherche sur les migrations clandestines des jeunes et éthique du travailleur social-chercheur », Sociographe, hors serie, 7, 2014. Pp. 51-68 ; « Menores que migran solos y sistemas de protección a la infancia ». Zerbitzuan, nº 53, 2013. Pp. 109-122 ; « Jóvenes que migran solos. Actores y escenarios fuera de los sistemas de protección de menores », Alternativas: cuadernos de trabajo social, nº 20, 2013. Pp. 41-56 ; « El orden y la gente: los menores migrantes no acompañados », en Matilde Fernandez (coord.), “Negociaciones identitarias”. Editorial Commonground Publishing. 2013. Pp. 25-36 ; « Buscavidas. La globalización de las migraciones juveniles », Prensas Universitarias de Zaragoza, 2014.

  • Giovanetti, Monia : CITTALIA- Fondazione ANCI Ricerca- l’Italie

–>Chercheur pour la  Foundation CITTALIA qui est un centre de recherche concentrant sur le bien-être et de la société, l’inclusion sociale, la participation et la gestion des espaces publics et la politique urbaine en Italie et en Europe. Monia travaille sur ​​plusieurs questions relatives à la migration, l’exclusion sociale, la sécurité urbaine et la déviance. Elle a publié plusieurs recherches concernant ces questions là et, surtout, sur la question des mineurs non accompagnés et la migration des femmes.

–> Publication récentes : « Parcours d’inclusion et exclusion des mineurs immigrés non accompagnés en Italie », in Revue E- Migrinter, 2008. // « Storie minori. Percorsi di accoglienza e di esclusione dei minori non accompagnati », Quaderno 36, Cesvot, 2007// « Minori stranieri non accompagnati. Rapporto Anci », Edizioni Anci Servizi, 2006

  • Kohli, Ravi :  University of Bedfordshire- le Royaume Uni

–> Professeur spécialiste en protection de l’enfance à l’University of Bedfordshire. Ses domaines de recherche incluent; le travail social auprès des demandeurs d’asile et les enfants réfugiés et leurs familles; la réinstallation  mineurs non accompagnés demandant d’asile , y compris ceux en famille d’accueil; l’utilisation de la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant dans les services sociaux pour les enfants «en mouvement»; et les enfants qui sont en situation irrégulière, et par intermittence visible pour les autorités d’un pays d’asile.

–> Publications récentes : avec Crawley H,  » First Evaluation Report of the Work of the Scottish Guardianship Service Pilot ». Published by the Diana Princess of Wales Memorial Trust (2012)  //  avec Wade, J, Sirriyeh, A, et Simmonds, J « Fostering Unaccompanied Refugee and Asylum Seeking Young People in the UK ». London: BAAF. (2012)// « A review of Countries of Origin reports », APCI consultation, UK Border Agency, Home Office. (April 2008)

  • Laiz, Sofia : ESOMI – University of A Coruña- l’Espagne

–> diplômée en sociologie (Université de La Corogne), avec un Master en « La recherche sur les migrations internationales, les politiques migratoires et de  la médiation interculturelle» (MOMI, UDC). Sofia s’est également spécialisé en droit public, l’obtention d’un DEA (Diplôme des études approfondies – Université de Vigo) dans le programme de recherche sur la protection des enfants, particulièrement les enfants migrants. Ses domaines de recherche sont: la famille et le trans-nationalisme, la mobilité sociale intergénérationnelle dans la migration de la famille,la migration des mineurs non accompagnés ou regroupés, la migration des jeunes adultes lors des processus d’émancipation (cas Argentins et Marocains). Elle étudie également les politiques publiques liées à ces migrations ainsi que la dynamique psycho-sociaux et des processus intra-familiales qui leur sont liées.

–> Publications récentes : « Famille, communauté et transnationalisme dans les migrations des mineurs Marocains vers l’Espagne : le cas de Beni Mellal« , in « Nouveaux modèles migratoires en Méditerranée », Revue Hommes et Migrations, N°1300 novembre-décembre 2012 // « Getting a chance. Children who migrate alone to Galicia « . Book of Proceedings First International Conference on Migration in Andalusia. Institute of Migration. University of Granada. Granada. 16th to 18th February 2011

  • Lardanchet, Guillaume -Hors la Rue – la France

–> Directeur de l’association Hors la rue, intervenant auprès des mineurs étrangers en danger.

  • Le Verger, Mélanie : Independent expert- la France

–> Avocate au barreau de Rennes, spécialiste en droit au logement, membre du MRAP (« Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples »)

  • Peris Cancio, Lluis : University Roma Sapienza- l’Italie

–> Professeur de la pratique et de l’évaluation de l’Assistance Sociale à l’Università degli Studi di Roma ‘La Sapienza’. Lluis Peris a obtenu un doctorat dans l’étude des systèmes sociaux, leur organisation et l’analyse des politiques publiques. Grâce à son poste à l’Unité de protection de l’enfance de la municipalité de Rome, il a également une vaste expérience professionnel avec des enfants non accompagnés et séparés.

  • Peyroux, Olivier : Independent expert- la France

–> Sociologue de formation, spécialisé sur l’Europe de l’Est et les populations roms Il a vécu 6 ans en Roumanie et a effectué de nombreuses missions dans l’ensemble des pays des Balkans. En 2005, Olivier revient en France en tant que directeur adjoint de l’association Hors la Rue. Parallèlement, il mènera plusieurs recherches de terrain sur la question des médiateurs, les mineurs migrants, les mineurs victimes des traites donnant lieu à des publications scientifiques et des communications. En 2011, il quitte l’association et effectue plusieurs missions sur ces sujets en tant qu’expert dans le cadre de projets européens, de l’OSCE. Il intervient aussi comme consultant pour de nombreuses collectivités locales françaises (Région Nord Pas de Calais, Paris, Essonne, Hérault) sur les populations roms vivant en bidonville. Il anime des formations sur les migrations roms et/ou la traite des êtres humains à destination d’associations, de collectivités locales, de magistrats. Il est nommé expert judiciaire dans le cadre d’enquêtes sur des affaires de traite des êtres humains.  

–> Publication récentes : « Délinquants et victimes, la traite des enfants d’Europe de l’Est en France » 2013,  éd. Non Lieu (préfacé par Robert Badinter et lauréat de la Fondation Caritas, institut de France) 

  • Robin, Nelly : CEPED-IRD- la France

–> Nelly est spécialiste dans plusieurs domaines dont les Migrations internationales, l’Afrique de l’Ouest, les circulations migratoires, les politiques migratoires, les mineurs isolés, la traite des personnes, les droits des migrants, et les NTIC (« Nouvelles technologies de l’information et de la Communication) Ses programmes de recherches comprennent; une infrastructure de recherche innovante basée sur les NTIC au service du dialogue Euro-africain sur la Migration et le Développement, les Mineurs migrants, les droits de l’homme et, la Mobilité des Mineurs isolés en Afrique subsaharienne, et  les Mineurs, les droits de l’Homme et les expériences migratoires (Afrique/Europe)

> Publications récentes:  Avec Ndiaye Mandiogou « Jeunes filles et mobilités en Afrique de l’Ouest. De la migration à la circulation… « Recherche, USA : Population Council, 30 p. (2012)

  • Senovilla, Daniel : Migrinter-CNRS- la France

–> Daniel est un juriste spécialisé en migrations internationales. Il a obtenu un Doctorat en Droit à l’Université Comillas de Madrid en 2010. Son travail de thèse s’est intéressé au traitement légal et à la situation des mineurs migrants non accompagnés dans 6 pays de l’UE : l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni. Entre 2011-2013 il a coordonné un projet de recherche sur les conditions de vie et l’accès aux droits fondamentaux des mineurs migrants non accompagnés qui se trouvent en dehors des dispositifs de protection en Europe. Daniel a été accueilli par le laboratoire MIGRINTER de l’Université de Poitiers- CNRS depuis 2004. Parallèlement il a travaillé en tant qu’acteur de terrain dans le domaine des migrations pour diverses organisations à Paris, Madrid et Bruxelles. 

–> Publications récentes(Â paraître) « Analyse d’une catégorie juridique récente : le mineur étranger non accompagné, séparé ou isolé », Revue Européenne de Migrations Internationales vol. 30 (1), parution prévue été 2014 // (2014) « Mineurs isolés étrangers non protégés : résultats d’une enquête dans quatre pays européens » in LARDEUX, L., Vulnérabilité, identification des risques et protection de l’enfance. Nouveaux éclairages et regards croisés, Oned- Observatoire national de l’enfance en danger, La Documentation Française, mai 2014, pp. 58-68 // (2013) « Mineurs isolés étrangers et sans protection en Europe : rapport comparatif final », PUCAFREU- Promoting unaccompanied children’s access to fundamental rights in the European Union co-funded by the European Commission, 123 pages, 2013. Disponible sur Internet //  (2012) « Mineurs étrangers non accompagnés en Europe » in CLOCHARD, O., Atlas des migrants en Europe : Géographie critique des politiques migratoires, Réseau MIGREUROP, Ed. Armand Colin, pp. 26-28 // (2011) « Unaccompanied and separated children in Spain: A policy of institutional mistreating », in J. BHABHA, Editor,Children without a State. A Global Human Rights challenge, The MIT Press, Massachussets Institute of Technology, p. 151-176 //  Avec ELH CISSÉ, O. (2011) « La circulation migratoire des mineurs dit « non accompagnés » entre le Sénégal et l’Espagne », Réflexions croisées sur les migrations en Afrique de l’Ouest, Revue EMIGRINTER nº 7, pages 6-17. Disponible sur Internet //Avec KANICS, J & TOUZENIS, K (2010) Migrating alone: unaccompanied and separated children’s migration to Europe » , UNESCO Publishing, Paris

  • Turkieltaub, Sandrine : Independent expert- la France

–> Expert juridique dans la protection des enfants, la migration des enfants, le droit pénal des enfants, et le droit social et le droit de la santé. 

  • Vacchiano, Francesco : CRIA- le Portugal

–> Francesco est un psychologue clinicien et un doctorat en anthropologie. Depuis 1997, il est membre du Frantz Fanon Centre à Turin (une polyclinique pour la santé mentale des réfugiés et des immigrants ), il est chargé de recherche à l’ICS- ​​UL (Instituto de Ciencias Sociais – Universidade de Lisboa), et membre du IMEDES (Instituto Universitario de Investigación sobre Migraciones , etnicidad y Desarrollo Social) de l’Universidad Autónoma de Madrid . Ses domaines de recherche portent sur l’ anthropologie et ethnopsychologie de la migration, l’anthropologie médicale, les frontières et les limites, les institutions et la politique de la citoyenneté. Il a fait du travail de terrain sur ces sujets en Italie, en Espagne, au Maroc et en Tunisie. Il a publié dans des revues nationales et internationales sur la subjectivité de la jeunesse, les migrations, les réfugiés et l’anthropologie des frontières, ainsi qu’un livre sur l’anthropologie et ethnopsychologie de la migration en Italie . Il travaille comme consultant dans des projets d’intervention sociale et communautaire en Italie , en Espagne , le Maroc , la Tunisie et le Portugal .

  • Valette, MF  : CECOJI- University of Poitiers- la France

-> Marie Françoise est Maitre de Conférences à l’Université de Poitiers et elle est attaché à la laboratoire de recherche, CECOJI. Ses thèmes de recherche incluent le droit de l’OMC, notamment les problématiques liées au pays en développement et aux questions de santé, et la jurisprudence de la Cour Européenne des droits de l’Homme, notamment article 8 (« le droit au respect de la vie privée et familiale »)

  • Van der Vennet, Laetitia : Service Droit des Jeunes- la Belgique

—> Son intérêt dans la migration et le processus de prise de décision Laetitia a été  conduit à l’étude de la psychologie , de l’anthropologie sociale et culturelle et l’étude des conflits et de développement. Elle a effectué des recherches dans les camps de réfugiés bhoutanais au Népal et a travaillé pour le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de HCDH (« Haut Commissariat aux droits de l’Homme » rattaché à l’ONU) Après son retour en Belgique, elle a commencé à travailler pour la plate-forme des mineurs en l’exil, où elle coordonne le travail effectué à la fois sur la détention et sur les familles sans-papiers. Laetitia travaille actuellement sur l’accès au logement / réception, les familles dans l’impossibilité de retourner dans leurs pays d’origine et le droit à la santé.

 

Observatoire sur la migration de mineurs