1er Séminaire thématique de l’OMM – 21/10/2014 – MSHS Poitiers

L’Observatoire de la Migration des Mineurs organise son premier séminaire thématique intitulé « Mineurs en Migration: Contextes d’origine, questions juridiques et bonnes pratiques d’accueil ». Le séminaire aura lieu le 21 octobre 2014 à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers. L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

1er Séminaire thématique de l’Observatoire de la Migration des Mineurs

« Mineurs en Migration : Contextes d’origine, questions juridiques et bonnes pratiques d’accueil »

 

photo affiche omm oct14

Programme

9h.- Présentation de l’Observatoire de la Migration de Mineurs.

9h.15- Daniel Senovilla, Chercheur, Migrinter, CNRS- Université de Poitiers & Corentin Bailleul, Chargé de projet MINAS, Migrinter, CNRS- Université de Poitiers : « L’intérêt supérieur des mineurs migrants : un principe de droit international régulièrement évoqué mais souvent bafoué ». À la lumière d’une analyse théorique et de quelques exemples pratiques nous préciserons les contours dela notion d’intérêt supérieur de l’enfant,de son interprétation et de son application (souvent défaillante) à la situation des mineurs migrants sans référents parentaux.

10h.30- Francesco Vacchiano, Docteur en Anthropologie et Psychologue clinicien, Instituto de Ciências Sociais, Lisbonne : « Entre responsabilité et désir : adolescents migrants au sud de la Méditerranée ». Cette contribution propose une réflexion sur la migration des adolescents à partir de l’analyse de leurs profils et leurs motivations observées au Maroc, en Tunisie et en Egypte. Les études sur ces contextes montrent que le départ est souvent vécu comme une revanche envers une société où l’on ne voit pas d’avenir, mais aussi comme une réalisation de soi à travers la conquête du bien-être et de l’appui à la famille. Dans ce sens, les jeunes migrants se représentent en tant que sujets actifs mais blessés, à la recherche d’une « citoyenneté matérielle » (pour eux et leur famille) basée sur des valeurs globales qui alimentent un puissant désir d’ailleurs.

11h.30-Nelly Robin, Chercheure, IRD-CEPED, Paris : « Mineurs en mobilité et territorialités du droit. De  l’Afrique subsaharienne au Maghreb ». Travailler sur la parole du migrant à partir des récits de vie permet de décrire les tensions entre les normes sociales (individuelles ou collectives) et les normes juridiques établies par les États. C’est en analysant dans l’acte individuel du migrant la part de ce qui relève d’une ressource ou d’une contrainte juridique que l’on entend révéler ce qui dans cet acte est conditionné par les politiques de contrôle des migrations. Ainsi, dans cette communication, ce sont les enjeux d’une judiciarisation de l’externalisation du contrôle des frontières de l’UE aux frontières des États membres de la CEDEAO qui sont implicitement posés.

14h.- Stéphanie Gernet, Anthropologue de la Santé et Pédiatre, Hôpital Garderose, Libourne, « ‘Passions ordinaires’ des jeunes mineurs isolés étrangers : l’exemple de la pratique sportive comme processus de transformation identitaire ». La question identitaire est au cœur de la problématique de prise en charge des mineurs isolés étrangers : ceux-ci oscillent souvent entre victimisation et criminalisation, considérés comme des étrangers avant d’être des enfants et subissant une forte injonction à “l’intégration”. Empruntant le concept de « passion ordinaire » à l’anthropologue Christian Bromberger, nous décrirons les processus identificatoires à l’œuvre dans le rapport qu’entretiennent certains jeunes avec le sport, leur permettant de complexifier leur identité sociale, au-delà de l’opposition binaire des figures de la victime ou de l’imposteur. Nous appuyant sur des exemples concrets, nous en discuterons les perspectives (en terme “d’intégration” et de mieux-être) et les écueils (quant aux risques d’instrumentalisation et de dépolitisation des faits sociaux).

15h.- Lutine De Wal Pastoor, NORDURM, Réseau de chercheurs nordiques sur les mineurs non accompagnés, Oslo, « Unaccompanied minors in Norway and in the other Nordic countries : issues of policy, practice and research »(présentation en anglais).Since the mid-nineties, there has been a marked increase in children and young people seeking asylum alone in Norway as well as in other Nordic countries. Even though the Nordic countries’ political and social welfare systems are rather similar, asylum policies and practices regarding refugee reception and resettlement may be quite different. The presentation will primarily deal with Norway but it will also draw on information from other Nordic countries. Furthermore, some of the activities of the Nordic Network for Research Cooperation on Unaccompanied Refugee Minors (NordURM) will be presented.

16h.15- Marie-Françoise Valette, MC, MIGRINTER, CNRS- Université de Poitiers, « La contribution des juridictions européennes à l’effectivité de la protection des mineurs étrangers isolés. Premier bilan (CEDH et CJUE) ». Bien que la prudence s’impose dans toute tentative de comparaison entre différentes affaires soumises à la CEDH, il semblerait que la jurisprudence strasbourgeoise n’ait pas retrouvé une inspiration favorable aux mineurs étrangers isolés depuis l’arrêt Rahimi contre Grèce. Presque à l’inverse, la CJUE surprend positivement par un arrêt rendu, en juin 2013, qui la conduit à reconnaître la spécificité de la situation du demandeur d’asile mineur isolé au nom de la prise en compte de l’intérêt supérieur de l’enfant.

17h.15- Présentation du livre « Movilidades adolescentes », SofíaLaiz, Esomi, Université de la Corogne

17h.30- Conclusion et perspectives de recherche

————————————–

Le programme est également disponible pour téléchargement en format PDF :Séminaire OMM 21 octobre 2014